Cérémonie des vœux 2017

 Vendredi 6 janvier, à la salle des fêtes, face à un large public et de nombreuses personnalités, le maire a présenté les vœux de la municipalité.

img_0566

Mesdames et Messieurs,

 

C’est avec beaucoup de plaisir que le conseil municipal et moi-même vous accueillons pour vous présenter tous nos vœux de bonheur, de santé et de réussite pour cette nouvelle année.
Qu’elimg_0573le apporte aussi un peu de répit et d’espoir à toutes les personnes touchées par la maladie, la brutalité de la perte d’un être cher, les souffrances infligées par la violence de ce monde.
L’année qui s’achève aura, hélas, une fois de plus fait voir toute l’horreur dont l’homme est capable. Mais elle aura aussi montré qu’en étant solidaires, unis et attentifs à l’autre, ces mêmes hommes peuvent réaliser de belles choses.
Si l’avenir n’était pas espérance, le monde serait un enfer a écrit Jean d’Ormesson.
Alors, oui, profitons de ce moment pour réaffirmer notre foi en l’homme, notre refus de l’égoïsme, du repli sur soi, du rejet de l’inconnu justement par qu’il est inconnu !
Au contraire, soyons attentifs à l’autre, mesurons avec responsabilité nos prétendus soucis et ayons l’honnêteté de les comparer : nous nous dirons en conscience et personnellement si la vie nous est clémente ou accablante.
Nous aurons, alors, sans naïveté, un regard, une attention, une réflexion juste dans notre action et nos engagements.
Les bouleversements que nous avons connus en 2016, et dont certains auront des conséquences en 2017 – le brexit en Angleterre, la victoire de Trump aux États-Unis, la montée des nationalismes ici même en Europe, les guerres et le terrorisme – nous invitent à être unis et à nous fédérer au sein de l’Europe, seul véritable espace de paix possible.
Je vous disais, l’an passé, qu’ici nous voulons et nous partageons ce bien-vivre ensemble, nous le cultivons à travers la richesse de notre tissu associatif, nous l’enrichissons en étant un territoire d’accueil, et c’est donc avec joie que nous accueillons les nouveaux et futurs Plourhannais.

 

L’année 2016, sur le plan institutionnel, aura été marquée par la mise en chantier du schéma de réorganisation des intercommunalités.
Notre territoire n’y a pas échappé, et nous sommes, depuis ce 1er janvier, commune de Saint-Brieuc Armor Agglomération.
Avec 31 autres communes, nous formons la plus grande intercommunalité des Côtes-d’Armor, la 4e de Bretagne.
En s’appuyant sur la conférence des 32 maires, le projet commun est sur les rails autour d’un Pacte de confiance et de gouvernance, avec comme engagement la solidarité financière entre les communes et la neutralisation fiscale pour les habitants. Sans omettre l’aspect organisationnel avec une intégration et une restructuration réussie des personnels.
C’est donc sans inquiétude, même s’il y a de l’émotion, que je vois le Sud-Goëlo se fondre dans cette nouvelle grande agglomération.
Une belle histoire donc, qui ne s’arrête pas pour autant, qui va simplement se prolonger et, je le souhaite, s’amplifier dans un autre cadre, avec une nouvelle dynamique liée à la force de ce nouveau groupement.
Je profite de ce moment pour saluer tous ceux qui ont permis cette aventure : les personnels, qui ont largement démontré leur qualité d’agents publics territoriaux dévoués à leur collectivité.
Les élus pionniers, et ceux qui leur ont succédé.
Un merci particulier aux élus actuels qui vont rendre leur mandat inachevé afin de respecter la nouvelle organisation territoriale, et qui auraient tant aimé poursuivre ce à quoi ils s’étaient engagés.
Je peux leur assurer que j’ai pour ma part été très fier de travailler avec chacun d’eux.
Notre belle commune de Plourhan
L’année 2016 aura, d’un point de vue technique, été marquée par l’arrivée de notre nouveau responsable des services techniques, Samuel MINON. Dès sa prise de fonction en avril, il a su rapidement identifier les tâches qui incombaient à son équipe et organiser leur réalisation avec méthode et entrain !
Un regard neuf apporté à notre fonctionnement quotidien a permis, nous le sentons tous, une amélioration notable de notre cadre de vie. Bien plus habitué à entendre des critiques, j’ai été agréablement surpris des messages de satisfaction et d’encouragement reçus en mairie à propos de l’entretien de notre commune.
Au-delà de toutes ces tâches quotidiennes… que l’on ne remarque que lorsqu’elles ne sont pas accomplies ! je mettrais en avant la réalisation de l’aménagement du rond-point du Carrefour, que vous avez réalisé avec imagination et goût.
Merci donc Messieurs.
Mes remerciements vont aussi à l’ensemble des autres agents de la collectivité qui, sous la responsabilité de Valérie LABROSSE, font un travail de qualité, dans des conditions pas toujours simples, spécialement dans leur emploi du temps.
Que ce soit à la cantine, la garderie, les écoles, l’entretien de la salle des fêtes, l’accompagnement des temps périscolaires, vous ne chômez pas, c’est sûr !
Merci à tous, vraiment.

 

• Sur le plan des travaux :
Nous avons poursuivi la réalisation des aménagements extérieurs de la salle des fêtes, qui sont aujourd’hui plus sécurisés, et ont un aspect plus convivial. De même, les travaux à l’ancienne cantine sont quasiment terminés. Nous avons ainsi un ensemble de salles de très bonne qualité, à usage des associations ou à louer. Le coût total de cette rénovation est de 126 000 € HT, subventionnée à hauteur de 51 000 € : une somme au final très raisonnable au vu de l’ensemble des travaux réalisés, et qui nous permet d’envisager plus sereinement l’avenir de cette salle communale.
Le fait que les travaux aient été conduits par les élus et réalisés en partie, dans la mesure du possible, par les Services Techniques a d’ailleurs permis de sérieuses économies.
J’en profite pour saluer l’implication de l’équipe municipale tout entière, qui participe, au sein des commissions, à l’étude des importants sujets que portent les adjoints.
Nous avons poursuivi la réfection de l’école Lucie-Aubrac avec, en particulier, le bloc sanitaire des classes maternelles, et la continuation du changement des ouvertures du bâtiment principal.
En ajoutant le programme de voirie, réalisé en fin d’année, les objectifs de travaux envisagés pour 2016 ont été tenus.

 

• Concernant l’assainissement, la révision du plan de zonage a permis de lancer un nouveau projet d’extension de réseau, à la Ville-Sault, au Clos-Vieux-Vy et Pont-es-Marais.
Ce projet a été présenté à la cinquantaine de riverains concernés en octobre dernier. Les travaux sous la conduite d’Alan et de Laurent vont démarrer dans quelques jours pour une livraison fin avril.

 

• En matière d’urbanisme, nous avons en septembre dernier lancé la commercialisation de cinq lots communaux à l’angle de la rue de la Fontaine et de la rue des Saules. Il y avait une véritable attente puisqu’en un mois les 5 lots ont trouvé preneurs.
C’est une bonne nouvelle pour la commune, qui affiche ainsi son attractivité.
Nous allons donc poursuivre en 2017 et poursuivre le projet évoquer au conseil municipal de lancer une opération plus ambitieuse dans le bourg. Cela s’avère extrêmement important pour l’évolution de notre commune, le renouvellement de nos écoles et le dynamisme de nos commerces.
Commerçants que je salue et à qui je renouvelle le soutien de la municipalité !
Un commerce qui ferme est toujours un échec pour la collectivité, aussi nous sommes très attentifs à la situation de chacun d’eux.
Nous espérons que la négociation en cours pour la reprise du café aboutisse maintenant rapidement, car c’est un endroit privilégié pour le lien social en cœur de bourg.

 

• Le CCAS a, dans la discrétion qui est due, poursuivi son travail d’accompagnement des personnes en situation de fragilité, en relation avec le Centre d’Action Sociale Intercommunal. Il a aussi contribué au projet de remise en place du portage de repas à domicile.
Actif depuis un an, c’est un vrai service de proximité, essentiel pour nos aînés.
La preuve par les chiffres avec, en moyenne, plus de 1 500 repas livrés mensuellement, plus de 200 par mois pour la seule commune de Plourhan.
N’hésitez pas à venir voir Marie-Annick si vous souhaitez des renseignements.

 

• Sur le plan des animations communales, nous avons bien sûr prolongé notre accompagnement en 2016.
Quelles soient sportives, culturelles ou simplement de loisirs, les associations ont en commun le plaisir pour ses membres de se retrouver, d’échanger, d’animer notre citée.
Merci donc à vous, responsables d’associations, de contribuer ainsi à entretenir ce bien-vivre ensemble et la renommée de notre commune.
Je remercie particulièrement nos bibliothécaires pour leur engagement bénévole tout au long de l’année dans l’animation de cet espace de culture et d’échange.

 

En 2017, nous allons poursuivre l’aménagement de l’axe Saint-Quay – Lantic.
C’est un programme lourd, car il dépasse le volet routier : il doit en effet intégrer les déplacements piétons et l’accès aux différents lieux, tels que les écoles, la résidence Germaine-Tillon et l’accès au pôle périscolaire.
C’est aussi un axe structurant de notre bourg, comme le souligne le travail conduit par les élèves de l’École Supérieure d’Architecture de Bretagne de Rennes – travail qui vous sera présenté d’ici quelques semaines.
L’objectif est donc bien, en concertation avec les riverains, de définir le meilleur projet et de le lancer d’ici la fin de l’année.
C’est attendu, nous le savons, mais il est important de ne pas se tromper car nous n’y reviendrons plus une fois réalisé. Alors je demande encore un peu de patience.
En résumé, de nombreux sujets nous attendent :
Je l’ai dit : une nouvelle extension du réseau d’assainissement, l’aménagement des routes de la Fontaine et du Châtaignier, ou l’aménagement des services techniques, la réalisation du lotissement Saint-Pern, le lancement d’un nouveau projet d’extension d’urbanisme dans le bourg, la poursuite de la réflexion sur la réalisation d’une salle multi-activité et d’un espace extérieur de loisirs en lien avec les besoins des écoles, des associations et de nos jeunes en général. Sujet lancé à partir du devenir de l’ancienne ferme de la Salle-Franche.

 

Enfin, je vais vous solliciter pour participer à deux projets communaux que nous souhaitons voir partager par la population :
• Répondre favorablement à l’appel aux dons que nous avons lancé en partenariat avec la Fondation du Patrimoine, pour la rénovation des cloches de l’église St Pierre.
Ce projet reconnu par la fondation vous permet au-delà de l’engagement citoyen que vous réalisez au profit de la sauvegarde de notre patrimoine, de récupérer un abattement fiscale important. Cela vaut pour les particuliers, comme pour les entreprises.
• Le deuxième projet participatif consiste à participer à la réalisation d’un four à pain sur le site du moulin de Merlet. Faisant entièrement appel aux bénévolats et à la générosité, nous vous invitons à participer prochainement à une réunion de présentation du projet. Alors si vous êtes artisans, bricoleurs nous vous attendons.
Pour préparer ce projet, un petit groupe a commencé à plancher sur les principes de ce four, autour de Gilbert Legall, qui a déjà réalisé deux fours, et qui d’ailleurs nous expose quelques de ces photos ici ce soir, et de l’association Plourh’anim et de son président Maurice Dechambre. Un cabinet d’Architect nous accompagne également bénévolement.
Prenez contact si vous êtes intéressé avec Laurent Bertin.

 

En conclusion
Nous sommes, vous le voyez, amplement engagés dans la nouvelle année et ses projets. Avec l’ensemble du conseil et des agents de la collectivité, nous allons poursuivre notre action au service de notre commune, au sein de Saint-Brieuc Armor Agglomération au service de notre territoire et de sa population.

 

Je vous renouvelle, à tous et à chacun, mes vœux de bonne et heureuse année,
Avec une pensée pour ceux qui nous ont quittés, pour nos malades à qui nous souhaitons bon moral et meilleure santé.

 

Merci.
Loïc RAOULT

img_0572